OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

VERNOIL-LE-FOURRIER

VERNOIL-LE-FOURRIER (49) - Située à proximité d’un vaste massif forestier, la commune de Vernoil-le-Fourrier compte plusieurs édifices classés : église romane, prieuré du XVème siècle, ainsi que le château de la Ville-au-Fourrier, dont l'origine remonte au XIIIème siècle. C’est aussi un village vivant avec ses commerces et ses services, et sa vie associative particulièrement diversifiée.






Histoire et patrimoine de Vernoil-le-Fourrier

Le Prieuré de Vernoil - cliché OT Loire-Longué
Le Prieuré de Vernoil - cliché OT Loire-Longué
Vernoil aurait pour origine le mot gaulois verna, l’aulne, combiné à un autre terme gaulois -ialo , signifiant « clairière, lieu défriché ». Le qualificatif de « Fourrier » est ajouté au XIIIème siècle, en référence à la famille des seigneurs de Vernoil. Leur patronyme vient du fourrier, qui désigne un vendeur ou un livreur de fourrage. Malgré cet usage ancien, la commune de « Vernoil » devient officiellement « Vernoil-le-Fourrier » en 2006.

À l’époque gallo-romaine et mérovingienne, Vernoil se situe à la jonction de grandes voies de circulation qui traversent l'Anjou dans le sens nord-sud et est-ouest. De cette période subsistent quelques vestiges enfouis, comme les sarcophages en pierre coquillère découverts en divers endroits du bourg.

Le château de la Ville-au-Fourrrier, construit en 1265 par le chevalier Geoffroy le Fourrier, est considéré comme l’un des plus anciens de l'Anjou. En 1460, le domaine passe par mariage aux mains de Jean de Broc, échanson du Roi Louis XI. Fait très rare, il appartient toujours aux descendants de cette famille. En 1565, la Ville-au-Fourrier accueille deux hôtes de marque : le jeune roi Charles IX et sa mère Catherine de Médicis. Bâti sur une base gothique et largement remanié au fil des siècles, cet élégant château de style Renaissance fait penser à celui d'Azay-le-Rideau.

L’église du village, dédiée à Saint-Vincent, date du XIIème siècle. Une haute flèche en pierre s’élevait autrefois au-dessus du clocher mais elle s'est écroulée en 1711 à la suite d’un tremblement de terre. Le prieuré (XVème s.) qui jouxte l’église compose un agréable ensemble en tuffeau avec ses fenêtres à meneaux et sa tour hexagonale.

Autre patrimoine : le château de la Roche (XVème s.) et le logis de Poligny, maison seigneuriale avec chapelle du XVème siècle.

Activités et savoir-faire

Etang de pêche à Vernoil - cliché : OT Loire-Longué
Etang de pêche à Vernoil - cliché : OT Loire-Longué
L'agriculture tient une place prépondérante dans l’activité de la commune, avec ses exploitations arboricoles, légumières, laitières et céréalières. L’activité industrielle de la commune est principalement axée sur la transformation du bois. La présence de commerces, de services et d'activités associatives font de ce village un vrai lieu de vie.

À Vernoil-le-Fourrier, on peut également découvrir l’une des dernières huileries artisanales françaises.
Créée en 1946, l’Huilerie Vernoilaise desservait à l’origine les villages des alentours en huile de colza et de tournesol. La société commercialise aujourd'hui plus de 30 produits allant des huiles de goût et condiments jusqu'à l’huile de Cameline, utilisée en cosmétique.
Elle a également diversifié sa production en développant une gamme d’amorces pour la pêche.
Savoir-faire artisanal et qualité restent les maîtres mots de cette entreprise familiale. Son huile de noix vierge a ainsi été récompensée plusieurs fois au Concours Général Agricole Paris.

Personnalités locales

Lucien Paye (Vernoil, 1907 - 1972), homme politique et ambassadeur français. Normalien, agrégé de lettres, docteur ès lettres, Lucien Paye fut ministre de l’Éducation Nationale de 1961 à 1962 dans le gouvernement Michel Debré. Devenu haut représentant de la France au Sénégal en 1962, il est le premier ambassadeur de France en Chine populaire de 1964 à 1969. Il est aussi le premier président de la Cour des comptes de 1970 à 1972.

Jocelyn Mercier (Courléon, 1926 - Vernoil-le-Fourrier, 2006), artiste et écrivain. Après une carrière de barman et de magicien dans le Paris d'après-guerre, Jocelyn Mercier se retire dans sa maison de Vernoil pour y exercer ses talents artistiques : aquarelle, sculpture et gravure sur bois... Passé maître dans l'art des ex-libris, ces gravures personnalisées que les bibliophiles collent sur la page de garde de leurs livres, il noue des liens avec des personnalités du monde littéraire comme Hervé Bazin ou Patrick Poivre d'Arvor. Passionné par l’histoire locale, Jocelyn Mercier est aussi l'auteur de monographies sur Vernoil-le-Fourrier, Vernantes et Courléon.

Fiche d'identité

Population
1 265 habitants (source : INSEE 2008)

Gentilé
Vernoilais

Coordonnées de la mairie
14 rue de la Mairie
49390 VERNOIL-LE-FOURRIER
Tél. 02 41 51 51 13
Fax 02 41 51 44 49
courriel

Heures d'ouverture
Lundi : 13h30-17h
Mardi et jeudi : 9h-12h15 / 13h30-17h
Mercredi et vendredi : 9h-12h15
Samedi : 9h-12h.

Vernoil-le-Fourrier appartient à la Communauté de Communes Loire Longué. Pour plus d'informations touristiques, contactez l'Office de Tourisme Loire-Longué.


Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement