OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SAINT-MACAIRE-DU-BOIS

SAINT-MACAIRE-DU-BOIS (49) - Situé à l’extrémité sud de la communauté d’agglomération Saumur Agglo, Saint-Macaire-du-Bois se singularise par ses 27 hameaux. Entre vignes, forêts et plaines, ces habitats regroupés sont plutôt de style poitevin. Fermes, beaux logis et maisons couvertes de tuiles abritent une population dynamique qui anime régulièrement le village.






Histoire et patrimoine de Saint-Macaire-du-Bois

Église Saint-Macaire - autel extérieur du XVIIIème siècle
Église Saint-Macaire - autel extérieur du XVIIIème siècle
Le massif forestier de Brignon, qui compte encore aujourd’hui près de 1000 hectares sur plusieurs communes, sert dès les premiers temps de refuge pour l’homme, même si la période néolithique n’a pas laissé de traces évidentes. Un carrefour de voies antiques est attesté à l’Humeau de Bray ainsi qu’une villa gallo-romaine au lieu-dit la Grand-Cour.

L’église paroissiale est fondée sous le vocable de Macaire, disciple de Saint Martin, qui évangélise la région à la fin du IVème siècle. Les éléments d’architecture les plus anciens datent du XIème siècle : mur de la nef en petit appareil et baie romane. Cependant cette construction semble s’appuyer sur des fondations ultérieures que l’historien angevin Célestin Port suppose être du VIIIème siècle. Reconstruite à la limite des XVème et XVIème siècles, l’église est incendiée en septembre 1569 par les huguenots. Protestants et catholiques livrent d’ailleurs bataille dans la plaine alentour et le hameau des Champs Noirs tire peut-être son nom de ce fait.

Depuis l’incendie de la toiture par les troupes de Coligny, les hauts pans d’ardoises ont laissé place à un toit plat fait de tuiles rondes et à un petit clocheton au dessus de la nef. L’église possède un autel extérieur du XVIIIème siècle taillé dans le tuffeau avec niches, colonnes à chapiteaux corinthiens et coquille Saint-Jacques. Autour de l’édifice quelques maisons constituent le bourg historique alors qu’aujourd’hui le centre administratif avec mairie, école et salle des fêtes s’est déplacé à l’Humeau de Bray.

Dans la forêt de Brignon, Giraud Berlay, seigneur de la ville voisine de Montreuil-Bellay, fonde une abbaye bénédictine vers 1135-1140. Dépendant de l’abbaye poitevine de l’Absie-en-Gâtines, la communauté reçoit quelques largesses de grands noms du Poitou : les Lusignan, Montbrun, d’Argenton et les Vicomtes de Thouars…. les écussons de ces familles étaient suspendus dans la nef de l’abbatiale et visibles jusqu’au XVIIIème siècle. Notre-Dame de l’Absie-en-Brignon est démantelée en 1810 : quelques stalles sont transportées dans église paroissiale et les bâtiments servent de carrière. A son emplacement s’élèvent maisons et fermes, puis en 1829 une chapelle funéraire de style néo-grec. Devenue oratoire particulier, la chapelle a été restaurée par l’Association les Amis du Vieux Brignon.

Au XIXème siècle les activités de la commune sont l’exploitation forestière et la fabrication de tuiles et de chaux. Le hameau de Chambernou est alors une agglomération nouvelle qui concentre briqueteries avec fours, ateliers de charpentiers et forgerons en lisière de forêt. En 1860, la Mairie-école est construite à l’Humeau de Bray par l’architecte Charles Joly-Leterme. Les 27 hameaux sont donc : l’Humeau de Bray, Le Monis, Les Bouchettes, la Vouie, Chambernou, l’Abbaye de Brignon, la Sablière, La Bafferie, La Haute Bafferie, Les Haies, La Minauderie, La Bournaie, Grenouillon, Bray, Le Bourg, Sanzay, Maison Neuve, la Planche, Le Doyennet, Champs Noirs, La Planche, Bissu, La Gôtte Fraiche, Les Egeons, La Batardière, Pancon, Les Mousseaux.

Activités et savoir-faire

L’activité économique repose sur l’agriculture avec 900 hectares de terres cultivables. Les céréales investissent les plaines, et la vigne les plateaux. La culture maraîchère est valorisée par Le Jardin de Cocagne, une structure associative qui œuvre dans la réinsertion. Tout au long de l’année les associations locales et la municipalité proposent plusieurs animations où concerts, théâtre et cinéma rythment la vie du village. Cette programmation culturelle active participe au dynamisme de la commune.

Saint-Macaire-du-Bois est aussi un lieu de séjour touristique avec des hébergements variés qui accueillent une clientèle internationale l’été car de nombreux gîtes sont tenus par des familles anglaises. Sur place des activités de loisirs sont possibles : la randonnée, les ateliers-découvertes de la Ferme pédagogique, un vol en ULM avec le club Saint-Mac’Air autour de la Collégiale voisine du Puy-Notre-Dame…

Fiche d'identité

Population
460 habitants (Source INSEE - population légale 2012)

Gentilé
Macairois

Coordonnées de la mairie
10, Rue de la Mairie
L'Humeau de Bray
49260 Saint-Macaire-du-Bois
Tel. 02 41 52 26 94
Fax 09 71 70 25 52
courriel

Heures d’ouverture
Lundi, jeudi, vendredi : 9h - 12h30

Saint-Macaire-du-Bois appartient à la communauté d’agglomération Saumur Agglo. Pour plus d’informations touristiques contactez l’Office de Tourisme du Saumurois à Montreuil-Bellay.

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement