OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SAINT-GEORGES-SUR-LAYON

SAINT-GEORGES-SUR-LAYON - La commune a pris le nom de Saint-Georges sur-Layon en 1929. Elle s'appelait Saint-Georges-Châtelaison du Moyen-âge jusqu’au début du XXème siècle, et Saint-Georges-les-Mines pendant la période révolutionnaire. Ces trois dénominations renvoient à l’histoire du village, faisant référence par ordre chronologique au fief médiéval, à l’activité minière puis au cours d’eau et à l’appellation viticole qui s’y attache.






Histoire et patrimoine

Manoir dans le bourg
Manoir dans le bourg
Le village naît autour d’un prieuré dépendant de l’abbaye de Saint-Florent. La fondation religieuse remonte au Xème siècle mais le prieuré Saint-Georges, fait de tuffeau et de falun, montre aujourd’hui des vestiges des XVème et XVIIIème siècles. L’église paroissiale a conservé son clocher roman malgré les remaniements du XIXème siècle menés par l’architecte Ernest Dainville.

De nombreux châteaux et manoirs s’élèvent soit dans le bourg, soit dans les hameaux alentours. Parmi les plus remarquables, le Manoir de Châtelaison s’orne de motifs sculptés de la première Renaissance, et le Château des Mines des XVIIIème et XIXème siècles est l'ancien centre d’exploitation de gisements houillers.

Le sillon houiller présent en sous-sol se rattache géologiquement au Massif Armoricain présent à l’ouest du département, tandis que le tuffeau du bassin parisien se situe à l’est. Par un arrêt du Conseil du Roi daté de 1695, Louis XIV conforte les habitants de la province d’Anjou dans la possession et l’exploitation des mines de charbon qui se trouveraient sur leurs domaines. Seulement les lieux d’extraction se multiplient, entrainant leur lot d’effondrements et d’inondations de puits. Deux sociétés minières sont alors crées dont celle de Saint-Georges-Châtelaison.

C’est à la demande de la compagnie minière et grâce au financement apporté par Monsieur, frère de Louis XVI et futur Louis XVIII, qu’est entreprit la canalisation du Layon. Entre 1774 et 1778 un ouvrage colossal voit le jour, long de 42 Km, fait d’une vingtaine d’écluses, entrainant le rehaussement de plusieurs ponts et l’aménagement des berges. Le « Canal de Monsieur » permis le transport de marchandises et avant tout du charbon entre le port de Concourson-sur-Layon et celui de Chalonnes, lieu de confluence avec la Loire. L’ouvrage fut en grande partie ruiné lors des Guerres de Vendée, soit une quinzaine d’années après sa mise en service.

La commune adhère à l’association des Saint-Georges de France. On compte 5 Saint-Georges en Maine-et-Loire, ce qui place ce nom en première position du classement des communes dans le département.

Activités et savoir-faire

Les coteaux dominant la vallée du Layon sont propices à la culture de la vigne, la commune étant dans l’air d’appellation AOC "Vins d'Anjou et Coteaux-du-Layon". Ce vin blanc liquoreux se marie parfaitement avec le foie gras que l’on trouve en vente directe sur place. Saint-Georges-sur-Layon abrite plusieurs exploitations produisant une large gamme de produits du terroir : volailles, bovins, fromage de chèvre, culture légumière…avec pour la plupart une démarche en agriculture biologique.

Au dynamisme agricole et viticole s’ajoute une dimension touristique avec l’accueil camping-car chez certains exploitants, l’accroissement de lieux d’hébergements pour les touristes en gîte et chambres d’hôtes et le cadre verdoyant du camping Les Grésillons.

Les activités culturelles et sportives émanent de nombreuses associations dans des domaines variés. Il est intéressant de noter que l’association "La Flamme" qui centre ses activités autour du théâtre et du chant, propose aussi de la location de costume.

L’Association locale « Terres Noires » fait revivre ce pan de l’histoire et propose à travers des sentiers de randonnées de découvrir l’activité minière de Saint-Georges-sur-Layon et de Concourson-sur-Layon.

Fiche d'identité

Population
752 habitants (source INSEE 2008)

Gentilé
Saint-Georgeois

Coordonnées de la mairie
5 rue du Commerce
49700 SAINT-GEORGES-SUR-LAYON
Tél. 02 41 59 62 67
Fax 02 41 59 63 82
courriel

Heures d’ouverture
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 14h - 18h30

Saint-Georges-sur-Layon appartient à la Communauté de Communes de la Région de Doué-La-Fontaine. Pour plus d'informations touristiques contactez l'Office de Tourisme de Doué-la-Fontaine et sa région.

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement