OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

MAZÉ

MAZÉ - Surnommée « la petite Hollande » en raison de sa situation dans la vallée de l’Authion, Mazé aime conjuguer douceur de vivre et vitalité. Le château de Montgeoffroy, les traditionnels jeux de boules de fort, la littérature paysanne d'Émile Joulain, les bords de l'Authion avec ses cultures maraîchères et horticoles... sont quelques uns des témoignages vivants de cette culture angevine si variée.




Tags : Mazé


Le château de Montgeoffroy à Mazé © Bruno Rousseau - Service Inventaire du Patrimoine CG 49 et C.C. Beaufort en Anjou

Histoire et patrimoine

La rivière Authion à Mazé
La rivière Authion à Mazé
Mazé est mentionnée au IXème siècle sous la forme Condita Maciasensis. Cette appellation d’origine gallo-romaine, associe le terme condita avec le nom d’homme latin Masius. Dans l’ouest de la Gaule, une condita désignait une unité territoriale regroupant plusieurs bourgades.

La fondation de l’église Saint-Pierre remonte au XIème siècle. Le chœur du XIIème siècle est éclairé par un triple vitrail représentant sainte Madeleine, saint Augustin et saint Louis de Gonzague. Cette verrière de 1844, signée de l’atelier de Thierry père et fils d’Angers, est inscrite depuis 2010 au titre des monuments historiques.

Au XVème et XVIème siècles, la ville possède une maladrerie (hôpital pour les lépreux), transformée en hôpital général au cours du XVIIème siècle. À partir de 1727, l’Hôtel-Dieu de Mazé est desservi par une communauté de sœurs de Sainte Anne de la Providence, ordre religieux fondé à Saumur par Jeanne Delanoue.

Dans les années 1870, le curé Brossard dote Mazé d’écoles chrétiennes, d’un pensionnat réputé (le collège Saint-Joseph) et fait construire la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes. Le patronage Saint-Antoine de Padoue, construit à la toute fin du XIXème siècle, a été réaménagé en centre culturel dans les années 2000.

Le château de Montgeoffroy © C.C. Beaufort en Anjou
Le château de Montgeoffroy © C.C. Beaufort en Anjou
Situé sur une hauteur boisée dominant le village de Mazé, le château de Montgeoffroy est un chef-d’œuvre de l’architecture française du XVIIIème siècle. Le domaine appartient à la famille de Contades depuis 1676. En 1772, le maréchal Louis Georges Erasme de Contades entreprend de faire reconstruire son château dans le goût de l’époque et fait appel à l’architecte parisien Jean Benoît Vincent Barré. L'ancien château fut rasé, mais l’architecte respecta son plan en U et conserva deux tours rondes ainsi que la chapelle datant de 1543. Miraculeusement épargné par la Révolution Française, le château a conservé une grande partie de son mobilier du XVIIIème siècle, estampillé par de grands maîtres ébénistes parisiens tels Gourdin, Blanchard, Garnier, Durand. Les tableaux qui ornent les murs sont signés Poussin, Rigaud, Desportes, Van Loo… On peut aussi y admirer une superbe cuisine ornée de 260 pièces de cuivres et d’étain.

Le Moulin de la Roche est probablement l'un des 3 moulins à vent de Mazé représentés par des chandeliers sur la carte de Cassini en 1825. Sa tour octogonale, très rare dans la région, le rapproche plus des moulins tourangeaux.

Activités et savoir-faire

Médiathèque "La Bulle" © Mairie de Mazé
Médiathèque "La Bulle" © Mairie de Mazé
La région de Mazé est surnommée « la petite Hollande » en raison de ses aménagements hydrauliques et de ses cultures maraîchères et horticoles. Au cœur de ce « Jardin de l’Anjou », la commune produit des cultures ornementales, des cultures sous tunnels, des bulbes, des graines, des légumes, des fleurs coupées... C’est également un territoire rural en plein développement grâce à la proximité de la ville d’Angers (20 mn) et de l’autoroute Angers-Tours. Mazé offre une grande diversité de services et bénéficie d’une vie associative, sportive et culturelle dynamique.

Spécialisée dès 2003 en bande dessinée, la Médiathèque de Mazé est aujourd'hui Pôle ressource régional 9ème Art , ce qui lui confère un large rayonnement.

La boule de fort est une véritable institution à Mazé. C’est un nommé Pineau, forgeron à Mazé, qui aurait ferré la première boule de fort en 1845. Au XIXème siècle, le village a compté jusqu’à 32 jeux de boule. Il en subsiste encore 6 aujourd’hui, dont un en plein-air.

Une aire de loisirs communale, aménagée au bord de l’Authion, est équipée de tables de pique-nique, jeux de boules et d'un poste de pêche pour personnes à mobilités réduites.

Personnalités locales

Louis Georges Erasme, marquis de Contades, seigneur de Verne et de Montgeoffroy (1704 – 1795). Il se distingue notamment pendant les guerres de Succession d'Autriche et de Sept Ans auxquelles la France prend part de 1737 à 1748. Il est alors nommé général en chef, et quelques années après maréchal de France (1758). Gouverneur militaire de Strasbourg en 1762, son cuisinier Jean-Pierre Clause fut l'auteur de la recette qui rendit célèbre le foie gras alsacien sous l'appellation de « pâté à la Contades ».

Émile Joulain (1900-1989), poète patoisant, chantre de la Loire et du Pays d’Anjou. Émile Joulain est né à Mazé dans les « Bas Pays », au sein d’une famille paysanne. Ne pouvant pas faire d’étude faute de moyens financiers, il prend le chemin des travaux agricoles tout en cultivant son goût pour la lecture, la poésie et l’écriture. Sa rencontre avec le poète patoisant Marc Leclerc est décisive et l’engage à devenir, lui aussi, un ardent défenseur du parler d’Anjou. Il publie son premier ouvrage Les Bas-Pays en 1943, puis Les Filles de la Loire en 1948, ainsi que de nombreux recueils de « rimiaux ». Simple maraîcher des rives de l'Authion, « pésan » (paysan) dans l'âme, Emile Joulain conjuguera toute sa vie l’amour de sa terre avec sa passion pour le théâtre et la littérature. Il reçoit la palme des Arts et des Lettres en 1987.

Pascal Rabaté (1961-), auteur de bande dessinée et réalisateur. Il tourne l’adaptation cinématographique de sa BD Les Petits Ruisseaux à Mazé en 2009. De nombreux figurants mazéais apparaissent dans le film aux côtés de Daniel Prévost, Bulle Ogier, Hélène Vincent…


Fiche d'identité

Population
5 048 habitants (source : INSEE - population légale 2012)

Gentilé
Mazéiais

Coordonnées de la mairie
Place de la Mairie
49630 MAZÉ
Tél. 02 41 80 60 19
courriel

Horaires d’ouverture
Lundi, jeudi : 14h - 17h
Mardi, mercredi, vendredi : 9h - 12h / 14h - 17h
Samedi : 9h - 12h

Marché
Le vendredi matin, place de l’Église.

Mazé appartient à la Communauté de Commune de Beaufort en Anjou. Pour plus d'informations touristiques, contactez le Bureau de Tourisme de Beaufort en Anjou

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement