OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FONTAINE-GUÉRIN

FONTAINE-GUÉRIN (49) - Lieu de villégiature apprécié pour sa base de loisirs et son environnement très « nature », Fontaine-Guérin conserve les traces d’un riche passé : église à clocher tors, châteaux et belles demeures. Quelques seigneurs de Fontaine-Guérin se sont particulièrement illustrés dans l’histoire de France : des combattants de la guerre de Cent ans, un poète membre de l’Académie Française, un ministre sous louis XV…






Le village de Fontaine-Guérin en images

Histoire et patrimoine de Fontaine-Guérin

Église de Fontaine-Guérin © O.T. du Saumurois
Église de Fontaine-Guérin © O.T. du Saumurois
Les abords de Fontaine-Guérin sont fréquentés par l’homme dès la préhistoire. Quatre dolmens sont recensés dans un rayon d’à peine 2km : Chape (détruit), la Tour du Pin, la Rangeardière, le Communeau (détruit). À la présence de ces mégalithes, il faut associer la ou les sources d’eau qui sont à l’origine du nom du village. Fontaine dérive directement du mot latin, fons, fontis désignant la source. Les textes évoquent Fontanae au XIème siècle, puis Fons Guarini (1232) lorsque l’on y associe le nom du seigneur du lieu.

Le bourg prend une certaine ampleur à partir du XIème siècle, sous la puissante protection du comte d’Anjou Foulque Nerra. La fondation de l’église, dédiée à Saint-Martin-de-Vertou, date de la même époque. L’édifice est coiffé d’une flèche torse curieusement vrillée vers la gauche, à l’inverse des autres clochers tors du Baugeois. Il se dit à Fontaine-Guérin, que la forme du clocher est due aux marques laissées par le passage de vents violents, voire même diaboliques. On dit aussi que lors du mariage de sœurs jumelles avec des jumeaux, une malencontreuse inversion dans les couples se serait produite. L’église outrée s’en serait retournée ! Cependant, la mise en œuvre des pièces de bois de la charpente indique un travail volontaire (compagnonnage) plus qu’une conséquence accidentelle ou légendaire. À l’intérieur de l’église, une remarquable voûte lambrissée du XVème siècle est ornée de figures humaines, d’animaux fantastiques et d’arbres portant des armoiries.

Le château des Fontaines, tel qu’on le découvre actuellement, date des XVème, XVIIème et XVIIIème siècles. La forteresse primitive, détruite pendant la Guerre de Cent ans, était la demeure du sire Hardouin de Fontaine. Ses deux fils, Jean et Guérin, ont participé en 1421 à la bataille de Vieil-Baugé, qui s’est soldée par une cuisante défaite des troupes anglaises face à une coalition franco-écossaise. Une statue de Guérin des Fontaines se dresse fièrement sur la place du village depuis 1894, mais les faits d’armes qui lui sont attribués sont en réalité ceux de son frère Jean. Le bourg compte quelques hôtels particuliers du XVIIème et un lavoir restauré du XIXème siècle.

Les environs de Fontaine-Guérin sont riches en nobles demeures. Le manoir de Chappe (XVIème s.) et le logis de la Rangeardière (XVème et XVIème s.), longtemps laissés à l’abandon, sont aujourd’hui rénovés. Le château de la Tour du Pin (XVème s.), en ruines, n’a pas eu cette chance. Malgré les outrages du temps, il a conservé son allure de forteresse miniature. Le château du Pin, souvent confondu avec le précédent, a été entièrement reconstruit au XIXème siècle.

Activités et savoir-faire

La Fête des Battages © C.C. Beaufort en Anjou
La Fête des Battages © C.C. Beaufort en Anjou
L’activité économique de Fontaine Guérin repose principalement sur l’agriculture. Pendant la période estivale, la commune accueille aussi de nombreux vacanciers en quête d’un environnement calme et reposant. Le camping 3 étoiles "Le Champ du Moulin" possède de multiples atouts pour passer d’agréables vacances en famille... Le plan d’eau situé à proximité est ouvert à la baignade en en juillet-août. Il est alimenté deux sources naturelles et l'on peut également y pratiquer la pêche (se renseigner auprès de la mairie).

Un circuit de randonnée balisé propose une balade de 7,5 km au cœur d’une forêt aux essences variées. Au printemps, les promeneurs qui empruntent ce sentier peuvent également admirer une magnifique allée de rhododendrons en fleurs.

Fontaine-Guérin est le théâtre de manifestations originales qui attirent un public toujours plus large. La Fête des Battages, organisée le 2ème week-end d’août, fait revivre les traditions rurales d’autrefois dans une ambiance festive. Au programme : battage de foin à l'ancienne, repas, exposition d'artisans, feu d'artifice et bal populaire.

Le festival international des jeux de lancer réunit tous les deux ans des passionnés venus du monde entier. À l’occasion de ces « Boulympiades », les visiteurs peuvent s’initier à plus de 50 jeux d’adresse traditionnels européens : boules, quilles, palets, billes, fléchettes, jeux de table, etc.

Créé en 2009, le festival « Nouveau Théâtre Populaire » de Fontaine-Guérin a pour ambition de mettre le théâtre à la portée de tous. La troupe, composée de jeunes comédiens professionnels ou en cours de formation, met en scène ses propres créations autour de grands textes classiques. Les représentations se déroulent en plein-air, dans une propriété privée, avec l’église du village en toile de fond.

Personnalités locales

Statue de Guérin des Fontaines © O.T. du Saumurois
Statue de Guérin des Fontaines © O.T. du Saumurois
Hardouin, sire de Fontaine ( ? - 1399), chevalier au service de Louis II d’Anjou, il compose en 1394 un traité de vénerie orné d'enluminures. Ses deux fils, Jean et Guérin, s'illustrent au cours de la guerre de Cent Ans.

Jean de Fontaine (vers 1390-1423), capitaine au Mans, il est l’un des héros de la bataille de Vieil-Baugé (1421). Il meurt à la bataille de Cravant en 1423.

Guérin de Fontaine (vers 1396-1421), mort à la bataille de Vieil-Baugé, sa statue en armure réalisée en 1885 trône sur la place de l'église depuis 1894. Selon les sources, son nom s’écrit Guérin de Fontaine ou Guérin des Fontaines.

Honorat de Bueil, dit Racan (1589-1670), descendant direct de Jean de Fontaine, il devient seigneur de Fontaine-Guérin par héritage en 1631. Poète et écrivain célèbre, il entre à l’Académie Française en 1635, année de sa fondation par Richelieu.

Louis Rouillé (1630-1695), seigneur de Fontaine-Guérin, secrétaire du roi, puis Surintendant des Postes en 1691, il organise la poste royale centralisée avec Louvois.

Antoine-Louis Rouillé (1689-1761), petit-fils de Louis Rouillé, seigneur de Fontaine-Guérin, il fait une carrière brillante au service du roi Louis XV, notamment comme ministre de la Marine, puis comme ministre des Affaires étrangères.

Yvon Péan (1928-2009), dit Guérin Defontaine, poète et écrivain en patois angevin. Il apprend l'art des « Rimiaux » avec Emile Joulain, dont il était le secrétaire. Yvon Péan était très investi dans la vie associative locale.

Fiche d'identité

Population
1 004 habitants (source : INSEE - population légale 2012)

Coordonnées de la mairie
11 rue de la Mairie
49250 FONTAINE-GUÉRIN
Tél. 02 41 54 73 95
Fax 02 41 54 77 99
courriel

Horaires d’ouverture
Du lundi au samedi : 8h45 - 11h45

Fontaine-Guérin appartient à la Communauté de Commune de Beaufort en Anjou. Pour plus d'informations touristiques, contactez le Bureau de Tourisme de Beaufort en Anjou

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement