OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

DISTRÉ

DISTRÉ - Située à 5 km au sud de Saumur, Distré est une commune à forte attractivité économique. Plusieurs dizaines d'entreprises artisanales, industrielles et commerciales sont implantées sur la zone d’activité de Champ Blanchard. Le bourg de Distré et les trois hameaux de Munet, Pocé et Chétigné ont cependant conservé leur caractère rural. Chaque village possède un patrimoine intéressant : dolmen, église, troglodytes, moulins, logis ou châteaux. Entre vignes et marais, Distré peut également se découvrir au fil de son sentier botanique.




Tags : Distré


Histoire et patrimoine

Quelques vestiges du néolithique témoignent du peuplement ancien de Distré : le dolmen de la Vacherie, le plus accessible et le mieux préservé, le dolmen du bois la Chesnaie, situé sur une propriété privée, et l’ensemble mégalithique de la « La Butte à Matto », qui a complètement disparu de nos jours. Des haches en pierre polie et des silex taillés ont également été trouvés sur la commune.

Dans l’Antiquité, Distré se situe au carrefour d’axes de circulations importants, notamment à Munet où passe la voie gallo-romaine reliant Poitiers à Angers. Ainsi, le pont du Perray enjambe le Douet à l’emplacement d’un antique passage à gué. Le nom du village, d’origine gallo-romaine, est formé sur le nom d’homme latin Dexterius associé au suffixe –acus indiquant la propriété.

Le site archéologique des Murailles, fouillés lors des travaux de construction de la rocade sud de Saumur, a révélé l’existence d’une bourgade habitée du Vème au XIème siècle. Les fouilles ont mis au jour quantité d’objets témoignant d’une activité agricole et artisanale très développée.

Au cours du XIème siècle, les habitants ont probablement délaissé le bourg primitif pour se regrouper autour de l’église et du prieuré fondés par les moines de l’abbaye Saint-Florent de Saumur. A cette époque, l’abbaye saumuroise possède de nombreux biens sur le territoire de Distré : terres cultivables, vignes, moulins…
Le « Chemin de Bien », dont il existe encore une section, reliait directement le prieuré à son abbaye-mère par le coteau de Terrefort. Les bâtiments de l’ancien prieuré, remaniés aux XVIème et XVIIème siècles, abritent à présent la mairie de Distré.

L’église du village est dédiée à Saint-Julien de Brioude. Elle conserve un portail du XIème siècle orné d’un appareillage complexe (pierres en losange, en triangle). Son clocher carré du XVème siècle est surmonté d’une flèche vrillée (clocher-tors) du XVIIIème siècle. Dans le chœur, trois stalles sculptées du XVème siècle rappellent la présence des moines.

La rivière le Douet, alimentée par de multiples ruisseaux, a favorisé la formation de zones marécageuses et de petits étangs. Elle a aussi permit la construction de nombreux moulins à eau, notamment sous l’impulsion des moines de Saint-Florent. A la fin du XVIIIème siècle, une famille d’industriels saumurois transforme l'un de ces moulins céréaliers en moulin à cuivre afin de battre des plaques métalliques. Au lieu-dit La Vacherie, le moulin à eau était couplé à un moulin à vent. Ce moulin-tour existe toujours mais a perdu ses ailes.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le poste d'interconnexion électrique de Distré représente une cible stratégique pour les Alliés. Plusieurs avions alliés vont tomber sous le feu de la DCA allemande lors des opérations de bombardements du site. Une stèle à la mémoire de 11 aviateurs anglais, canadiens et néo-zélandais morts en février 1943 s’élève à l’entré sud du bourg de Distré, à proximité du giratoire de Champmeaux. Pour l’anecdote, le poste électrique dit « de Distré » se situe en réalité sur la commune du Coudray-Macouard.

Durant tout le Moyen-âge, Pocé est au centre d’un fief important. La silhouette de l’ancien château seigneurial, visible de loin, rappelle encore sa vocation de forteresse. Le châtelet d’entrée du XVème siècle, très bien conservé, se compose de deux tours rondes reliées par un corps de bâtiment central. L’ensemble est couronné de hauts créneaux et mâchicoulis.

Le hameau de Munet s’étage sur un coteau calcaire percé de nombreux habitats troglodytiques. Le village compte aussi quelques belles demeures, comme le logis de Lavau-Munet.

Chétigné est le dernier village à avoir été rattaché à Distré en 1818. Jusqu’à la Révolution, la paroisse de Chétigné englobait aussi les hameaux de Riou et de Marson qui dépendent maintenant de la commune de Rou-Marson. L’ancienne église paroissiale, vendue comme bien national, a longtemps servi de grange. Le château de Presle (XVIème-XIXème s.) et son moulin à eau ont été transformés en hôtel-restaurant de charme.

Activité et savoir-faire

Distré, comme beaucoup de villages saumurois, a su tirer partie autrefois de son sous-sol : d’abord par l’exploitation de carrières de tuffeau, puis par la culture des champignons de Paris en cave. Si ces activités traditionnelles ont aujourd’hui disparu, l’agriculture et la viticulture sont toujours très présentes sur la commune. Les vignerons distréens produisent des vins d’AOC Saumur et Anjou.

Plusieurs concessions automobiles ainsi que des PME artisanales ou industrielles sont implantées à Distré, en particulier sur l’axe Saumur - Doué-la-Fontaine. La zone d’activités de Champ Blanchard concentre aussi une grande variété d’enseignes commerciales : supermarchés, magasins d’ameublement, jardinerie, magasins de vêtements, de jouets, de puériculture, deux restaurants, un hôtel...

Depuis 2008, la société Bouvet-Ladubay vinifie et embouteille la majeure partie de sa production de fines bulles dans sa nouvelle usine de Champ Blanchard. A Pocé, la pépinière d’entreprises créée par la communauté d’agglomération et la Chambre de Commerce et d’Industrie met à la disposition des créateurs d’entreprises des ateliers et des bureaux leur permettant de développer leur activité.

La création d’une centrale solaire au sol à l’emplacement d’une friche industrielle reflète la volonté de la commune d’investir dans le développement durable. La centrale inaugurée en juillet 2011 regroupe 8500 panneaux photovoltaïques sur quatre hectares. C’est la première installation de cette ampleur implantée dans le Grand Ouest.

L’environnement naturel de Distré se prête bien aux activités comme la pêche ou la randonnée. Le sentier botanique « entre vigne et marais » permet de découvrir le patrimoine végétal et architectural de la commune en suivant un itinéraire balisé. Enfin, le village de Distré est connu pour son club d’éducation canine très dynamique. Le club organise régulièrement des compétitions d’agility ouvertes au public.

Personnalité locale

Jacques-Eugène Bury (1814-1897), médecin et chirurgien en chef de l’hôpital de Saumur, il s’illustre pour son dévouement auprès des blessés lors de la guerre de 1870. Il va même jusqu’à accueillir des malades atteints de la variole dans sa propriété des Clérins à Pocé. Républicain affirmé, il participe à la vie publique comme conseiller municipal, puis devient maire de Saumur en 1869 et 1874. Il sera également élu au Conseil Général et à la Chambre des Députés. Il s'éloigne par la suite de l'action politique, s'intéressant davantage à l’École de Viticulture du Jardin des Plantes et à sa mairie de Distré.

Fiche d'identité

Population
1 754 habitants (source INSEE - population légale 2012)

Gentilé
Distréen

Coordonnées de la mairie
12 rue de l'Église
49400 DISTRÉ
Tél. 02 41 50 28 50
Fax 02 41 50 76 80
courriel

Horaires d’ouverture
Du lundi au samedi : 8h30 -12h15 (sauf 2ème et 4ème samedi du mois).

Distré appartient à la communauté d'agglomération Saumur Agglo. Pour plus d'informations touristiques, contactez l'Office de Tourisme du Saumurois à Saumur.

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement