OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

BRÉZÉ

BRÉZÉ - C’est sur une butte calcaire dominant la Dive que château et village s’entourent de vignes dont le « nectar » est magnifié dès le XVIème siècle par les vers du poète angevin Joachim du Bellay. A Brézé il y a autant à voir dessus que dessous : châteaux et manoirs, troglodytes démesurés dans les fossés du Château de Brézé et caves où patientent les blancs renommés qui attendent d’être dégustés.




Tags : Brézé


le château de Brézé
le château de Brézé

Histoire et patrimoine

Un ossuaire datant de la période néolithique a été découvert au lieu dit le Clos-des-Eaux-Bues où l’on compta 60 à 80 individus et une vingtaine d’outils de silex tels grattoirs, couteaux et pointes de flèches. L’occupation du site est donc vraisemblablement très ancienne mais l’origine du mot Brézé renvoie à la période gallo-romaine en dérivant du nom d’homme Brisius ou Braetius. À partir du XIème siècle paroisse et château sont fondés. La première forteresse de Brézé est attestée au sommet du coteau en 1063 et une agglomération naît progressivement autour. La première église paroissiale Saint-Vincent et son prieuré-cure relevant de l’abbaye de Mauléon sont quant à eux installés près de la Dive sur l’ancien voie romaine.

Gilles de Maillé-Brézé, alors Chambellan et Grand Maitre de la Vénerie du Roi René d'Anjou obtient l'autorisation de fortifier son château vers 1449. Les embellissements initiés ensuite par Arthur de Maillé-Brézé entre 1560 et 1565 apportent au Château de Brézé une modernité architecturale et un souffle italien dignes des grands châteaux de la Renaissance du Val de Loire. Les importantes transformations du XIXème siècle menées en partie par l’architecte angevin René Hodé ont atténué les éléments novateurs du XVIème siècle au profit d’un style néo-gothique. La décoration intérieure datant de cette époque est remarquable. Les fossés profonds de 12 mètres et leur réseau troglodytique très dense sont devenus un incontournable des visites touristiques en saumurois.

Les hameaux alentours sont riches de châteaux et manoirs pour certains détruits, d’autres remaniés aux XVIIIème et XIXème siècles tels Meigné, La Ripaille, Grandfond, La Rivière-Marteau. Tous ces anciens fiefs étaient rassemblés dans la puissante seigneurie de Brézé. Au lieu-dit Lançon se trouvait un prieuré de cistercien fondé en 1121 et dépendant de l’abbaye du Louroux. Aujourd’hui maison d’habitation, l’ancienne chapelle Saint-Gauthier conserve des vestiges de peintures murales du XVème siècle figurant le Jugement Dernier. La nouvelle église paroissiale Saint-Vincent rebâtie par l’architecte départemental Jules Dussauze dans la dernière décennie du XIXème siècle est un manifeste du style néo-gothique alors en vigueur.
les souterrains du château de Brézé
les souterrains du château de Brézé

Activités et savoir-faire

Les ressources agricoles de la commune sont dominés par la production viticole et Brézé s’enorgueillit de produire des Saumur Blancs d’une qualité exceptionnelle méritant bien une appellation spécifique à l’image des vins rouges du Saumur-Puy-Notre-Dame.

Le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine a édité un livret de visite dans le cadre des « Circuits du patrimoine» qui permet de suivre un sentier balisé entre vignes et châteaux. Vendu notamment à l’Office de Tourisme du Saumurois à Saumur et disponible en français et en anglais c’est le support idéal pour découvrir le vignoble, le patrimoine et l’histoire de Brézé.
vue aérienne du village de Brézé
vue aérienne du village de Brézé

Personnalités locales

Famille des Maillé-Brézé : L’union des familles Maillé et Brézé remonte au XIVème siècle. Cette noblesse d'épée occupera les fonctions militaires traditionnelles, les membres de la famille étant gouverneur, maréchal, amiral, voir ambassadeur. Citons Urbain de Maillé-Brézé (1596-1650), Maréchal de France, qui épouse la sœur cadette du Cardinal Richelieu, Jean-Armand (1619-1646) son fils qui sera Grand Maître de la navigation et Claire-Clémence (1628-1694) sa fille mariée à Louis II de Bourbon dit le Grand Condé.

Famille des Dreux-Brézé : Suite à un échange de seigneuries entre le Grand Condé et Thomas de Dreux, Brézé passe dans les mains de la Famille de Dreux, dont les membres auront la charge de Grand Maîtres des Cérémonies de France de 1701 à 1830. Il s’agit d’une charge d’officier de la Maison du Roi à laquelle incombe la gestion de toutes les cérémonies publiques de la couronne. Au XIXème siècle, Pierre Simon de Dreux-Brézé, Évêque de Moulins, sera un fervent bâtisseur dans le style néo-gothique ; on lui doit les aménagements de cette période au Château de Brézé.

Fiche d'identité

Population
1 316 habitants (source INSEE - population légale 2012)

Gentilé
Brézéens

Coordonnées de la mairie
13 rue du Stade
49260 BRÉZÉ
Tél. 02 41 51 62 07
Fax 02 41 51 62 99
courriel

Heures d’ouverture
Lundi, Jeudi : 9h30-12h30 / 14h30-16h30
Mardi, Mercredi, Vendredi : 9h30-12h30


Brézé appartient à la communauté d’agglomération Saumur Agglo. Pour plus d’informations touristiques contactez l’Office de Tourisme du Saumurois à Montreuil-Bellay.

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement