OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

BLOU

BLOU - Le bourg de Blou est dominé par une butte qui s’élève à 109 mètres au dessus du niveau de la mer. Point culminant de la région, on peut y admirer un magnifique panorama sur la vallée de la Loire. Par temps clair on arrive même à distinguer les flèches de la cathédrale d’Angers, situées à 45 km.




Tags : Blou


Histoire et patrimoine

Eglise de Blou - photo : E. Nouvellet
Eglise de Blou - photo : E. Nouvellet
Blou est certainement l’une des localités les plus anciennement habitées de l’Anjou. Sa situation élevé, au bord d’une vallée marécageuse baignée par la Loire et l'Authion, en a fait un refuge naturel dès les premiers âges. Au lieu-dit « Le Grippeau » des fouilles archéologiques ont révélé quantité d'amphores et de briques gallo-romaines. À cette époque, Blou se situe en effet dans l’axe du seul point de franchissement de la Loire de la région (à Chênehutte) et à proximité de la voie romaine Angers-Tours.

L’église Notre-Dame de Blou, édifice roman du XIIème siècle, fait partie du réseau des « églises accueillantes en Anjou ». Elle mesure encore 40 mètres de long malgré l'effondrement du portail d'entrée et de la première travée de la nef. Dans le chœur, une crosse eucharistique du XVIIème siècle surmonte le maître-autel. Cette œuvre, rare dans une église de cette taille, provient de l’abbaye du Loroux à Vernantes. Les vitraux du XIXème siècle sont issus des ateliers Fournier et Clément de Tours et ont été en partie financés par le comte et la comtesse Lair. Les généreux donateurs se sont fait représenter au bas du vitrail de l'arbre de Jessé. Sur une autre verrière, le comte a aussi prêté ses traits à Saint Henri tenant l'église de Blou dans sa main.

crosse eucharistique - photo : OT Loire Longué
crosse eucharistique - photo : OT Loire Longué
Sous l'Ancien Régime, Blou est le siège de l'une des quatre baronnies d’Anjou. Le village attire de ce fait tout un personnel judiciaire et administratif. Au XIXème siècle, les élégantes maisons en tuffeau du centre bourg se parent quelquefois de sculptures évoquant le métier ou la personnalité du propriétaire. Là, un tonneau décore le fronton d'un marchand de cidre. Ici, une tête de cheval jaillit du mur d'un marchand de chevaux. Face à l'église, une maison de style néo-gothique est ornée de sculptures surprenantes : un diable qui tire la langue en direction de l'édifice religieux, une femme aux attitudes provocantes...

Autour du bourg, les fermes sont souvent plus anciennes. Leurs noms - La Baronnie, La Citadelle, La Tour du Coq, Le Temple, La Cathédrale – rappellent le Moyen-âge. Ainsi, la ferme dite de l'Hôpital de Mésenger indique la présence des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Le château de Blou (XVIIIème-XIXème), communément appelé « Les Perrières » tient son nom des carrières qui se trouvent sous le domaine et dans la colline voisine. Il appartient toujours aux descendants du Comte Lair.

Activités et savoir-faire

Forêt de Blou - photo : OT Loire Longué
Forêt de Blou - photo : OT Loire Longué
Depuis l'antiquité, une grande quantité de tuffeau blanc a été extraite de la butte de Blou. Cette pierre, appréciée pour sa blancheur et sa qualité, a largement été utilisée pour construire les bâtiments des environs. Les innombrables galeries ainsi creusées ont servi au siècle dernier à la culture des champignons de Paris. Aujourd’hui Blou est essentiellement une commune résidentielle.

Le château de la Modetaie (XVIIème) accueillait un centre socio-éducatif jusqu’en 2004. La demeure a ensuite été rachetée par une congrégation bouddhiste pour en faire un centre d’étude international de la tradition « Yungdrung Bön ». Cette tradition spirituelle originaire du Tibet compte parmi l’une des plus anciennes religions encore vivantes dans le monde moderne.

Un sentier de randonnée permet de découvrir la richesse architecturale du village, la forêt, et le panorama de la butte de Blou (table d’orientation et aire de pique-nique sur place).

Personalité locale

Le comte Charles Lair (1841 - 1919), aristocrate saumurois, fin connaisseur et collectionneur d'objets d'art. Il créé un véritable cabinet de curiosité dans son château de Blou. En 1919, il lègue sa collection composée essentiellement de sculptures médiévales, de mobilier et de céramiques françaises à la Ville de Saumur. Grâce à cette donation, le château-musée de Saumur possède un remarquable ensemble d’arts décoratifs de la fin de l’Antiquité jusqu’au début du XIXème siècle. La collection de céramique est notamment considérée comme l’une des plus belles de France.

Fiche d'identité

Population
1057 habitants (source : INSEE 2014)

Gentilé
Blosiens

Coordonnées de la mairie
Place de la Mairie
49160 BLOU
Tél. 02 41 52 14 09
Fax 02 41 38 75 85
courriel
web

Heures d'ouverture
Du Lundi au Vendredi : 9h – 12h30

Blou appartient à la Communauté de Communes Loire Longué. Pour plus d'informations touristiques, contactez l'Office de Tourisme Loire-Longué.


Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement