OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

ARTANNES-SUR-THOUET

ARTANNES-SUR-THOUET (49) - Village de la vallée du Thouet, situé à mi-chemin entre Saumur et Montreuil-Bellay, Artannes-sur-Thouet devient une étape incontournable sur l’itinéraire Le Thouet à Vélo. C’est un lieu de découvertes et de détente grâce au riche patrimoine mégalithique, aux berges où abondent faune et flore des rivières, et aux aires de pique-nique aménagées.






Le pont mégalithique d'Artannes-sur-Thouet © E. Arribas - OT du Saumurois
Le pont mégalithique d'Artannes-sur-Thouet © E. Arribas - OT du Saumurois

Histoire et patrimoine d'Artannes-sur-Thouet

La rivière le Thouet fait la limite communale au sud sur plusieurs kilomètres et le cours principal se double d’un bras secondaire. C’est sur ce bras que se trouvent encore aujourd’hui deux ponts mégalithiques en grès éocène. Même si leur datation n’est pas affirmée, le franchissement du Thouet à cet endroit est très ancien. Sont recensés à Artannes-sur-Thouet et dans les communes voisines de nombreux dolmens et menhirs du néolithique et du mobilier archéologique de la période gallo-romaine.

Le tablier de l’un des ponts est fait de deux dalles de 6 mètres de long pour l’une et de 4 mètres pour l’autre. Le tablier de chacun des deux ponts repose sur une pile monolithe au centre et deux culées sur chaque rive. Le patrimoine mégalithique de la commune s’enrichissait d’un dolmen dit Pierre Couverte malheureusement détruit en 1860. Cependant est encore visible en bordure de Thouet, le menhir de Pierre Fiche, haut de 4,50 mètres.

L’historien angevin Célestin Port note dès le XIXème siècle, dans son Dictionnaire Historique de l’Anjou, que de nombreuses terres cuites remontent du sol. Aux lieux-dits la Motte et le Poitou, il recense des fondations antiques. Les deux hameaux étaient englobés dans l’ancienne paroisse Saint-Hippolyte située au franchissement du Thouet. En 1795, cette paroisse est divisée entre Saint-Just-sur-Dive et Artannes-sur-Thouet.

Une petite paroisse va s’implanter à l’abri des crues, sur une butte calcaire distante des rives du Thouet. En 1090, le cartulaire de l’abbaye Saint-Aubin mentionne l’église d’Artannes sous le vocable de Saint-Pierre. Le petit édifice roman est rattaché au prieuré du Coudray-Macouard, lui-même dépendance de l’abbaye Saint-Aubin d’Angers. L’église et son mobilier sont classés au titre des Monuments Historiques. Cette construction du XIIème siècle est faite d’une simple nef charpentée et d’un chœur voûté en cul de four orné d’un joli retable du XVIIIème siècle mêlant tuffeau et marbre noir.

Peu commun dans la région, le clocher est fait d’un campanile à deux baies pour porter les cloches dans le prolongement du pignon est. L’une des cloches date de 1757 et a été fondue à Saumur, tandis que la deuxième a été inaugurée en août 2011 grâce à une souscription publique et l’aide de la Fondation du Patrimoine.

Au XVème siècle l’église passe sous dépendance poitevine en étant rattachée à l’abbaye de la Trinité de Mauléon. Un nouveau prieuré est accolé à l’église. Ce logis du XVème siècle, remanié aux XVIIIème et XIXème siècles est toujours accroché au petit édifice roman. La paroisse d’Artannes est finalement supprimée en 1802 et les habitants doivent se rendent à l’église du Coudray-Macouard. Il est même question d’une fusion de ces deux communes mais une vive opposition du conseil municipal fait échouer le projet. Une mairie est construite en 1867 par l’architecte Charles Joly-Leterme. Dans les ruelles du village quelques maisons anciennes, pour certaines du XVIème siècle, s’échelonnent sur la butte calcaire.

La période révolutionnaire est marquée par le destin du Curé Péronneau envoyé à l’échafaud. Jean-Joseph Péronneau est à la fois le curé d’Artannes mais aussi le maire. Selon les règles républicaines nouvellement instituées, l’élu ne peut être aussi homme d’église. Le curé refuse d’abandonner son mandat. En 1791 il refuse également de prêter serment de fidélité à la Constitution Civile du Clergé. En 1793, alors que les troupes vendéennes franchissent le Thouet pour s’emparer de Saumur, les arbres de la liberté du village sont abattus. Reconnu comme royaliste, ayant été vu et entendu proclamer les déclarations des «brigands vendéens» il est guillotiné sur la Place de la Bilange à Saumur.
Abside de l'église Saint-Pierre © E. Arribas - OT du Saumurois
Abside de l'église Saint-Pierre © E. Arribas - OT du Saumurois

Activités et savoir-faire

Entre les deux méandres du Thouet de gras pâturages permettaient au siècle dernier l’élevage de bétail. Aujourd’hui l’activité agricole sur le territoire communal est portée par la viticulture. Les vignes plantées sont dans l’aire d’appellation des vins de Saumur.

Dépourvu de commerces le centre bourg s’anime des volontés associatives et municipales autour du patrimoine, des Arts, des jeux de société. Ainsi l’église est restaurée progressivement tout en accueillant concerts et expositions tandis que la société L’Artanaise propose des rencontres pleines de convivialité autour des cartes, des échecs, du palet ou du billard. Le Club Aquariophile du Saumurois, créé en 1998, s’est installé à Artannes-sur-Thouet en 2001, dans un local situé derrière la mairie. Les passionnés s’y réunissent et proposent conseils, achats groupés ou fabrication d’aquarium.

L’attractivité des bords du Thouet est désormais renforcée par l’ouverture de l’itinéraire Le Thouet à Vélo entre Saumur et Montreuil-Bellay, avec la possibilité de continuer dans le département voisin des Deux-Sèvres. Mais ce n’est pas uniquement à vélo que les lieux de promenades d’Artannes-sur-Thouet se découvrent. À pieds, à cheval, en naviguant sur le Thouet ou en pêchant tout simplement, les anciennes portes marinières et le vieux moulin de l’île de Saumoussay raviront tous les promeneurs.
Église Saint-Pierre d'Artannes-sur-Thouet © E. Arribas - OT du Saumurois
Église Saint-Pierre d'Artannes-sur-Thouet © E. Arribas - OT du Saumurois

Fiche d'identité

Population
435 habitants (source INSEE - population légale 2012)

Gentilé
Artannais

Coordonnées de la mairie
220 rue Rougeville
49260 Artannes-sur-Thouet
Tel. 02 41 52 91 91
Fax 02 41 67 98 87
courriel

Heures d’ouverture
Mardi et Jeudi : 14h15 à 18h
Samedi : 9h30 à 12h

Artannes-sur-Thouet appartient à la Communauté d’Agglomération Saumur Agglo. Pour plus d’informations touristiques contactez l’Office de Tourisme du Saumurois à Montreuil-Bellay.

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement