OFFICE DE TOURISME DE SAUMUR - VAL DE LOIRE
Logo Grand Saumur
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

AMBILLOU-CHÂTEAU

AMBILLOU-CHÂTEAU (49) - Entre Loire et Layon, entre falun et tuffeau, Ambillou-Château est un agréable village de plaine ou se mêlent horticulture, vignes et troglodytes. Les associations locales dynamiques proposent randonnées et découverte du patrimoine local.






Histoire et patrimoine d'Ambillou-Château

Le Château du Centre à Ambillou-Château © OT du Gennois
Le Château du Centre à Ambillou-Château © OT du Gennois
Le site est occupé depuis le néolithique et de nombreux noms de lieux sur la commune rappellent cette époque : Pierre-Blanche, Pierre Eguette, Chailloux. Au lieu-dit Bois-Raymond, les dalles de grès d’un dolmen effondré sont encore visibles. A l’époque gauloise, un peuple, les Ambilâtres, se serait établi vers Doué-la-Fontaine entre le territoire des Pictons et celui des Andecaves. Le nom d’Ambillou découlerait d’ailleurs du nom d’Ambilâtre. La voie romaine Angers-Poitiers passe par la commune. Des amphores taillées dans le roc ont été trouvées au lieu-dit Sauné.

L’église d’Ambillou-Château est dédiée à Saint-Martin-de-Vertou qui vécut au VIème siècle au sud de Nantes où il créa un puissant monastère de 300 moines. Le lieu est dévasté par les Normands et les religieux procèdent à la translation des reliques au IXème siècle vers Saint-Jouin-de-Marnes. Est-ce durant le trajet vers le Poitou que les moines donnèrent une relique de Saint-Martin aux chrétiens d'Ambillou qui consacrent alors leur église sous ce vocable ? Vers 1160, une partie du domaine est donné à l’abbaye de Nyoiseau. Le curé d’Ambillou est alors à la nomination de l’abbesse.

L’église fait partie du réseau «Églises Accueillantes en Anjou» et se visite facilement. Après le XIIIème siècle, époque de construction de la nef, l’église subit peu de transformation. De l’époque romane restent le clocher et l’abside en cul-de-four du chevet. Au XVIIIème siècle, deux petits autels latéraux sont ajoutés, l’un dédié à Notre Dame et l’autre à Jean-Baptiste dont la statue a été déposée au fond de l’église.

Pendant longtemps, le village de la Grézille a été le plus important de la commune. Cette ancienne seigneurie a été détenue par la famille de la Grézille jusqu’au milieu du XVème siècle. Le château, inscrit au titre des Monuments Historiques, est en partie ruiné. Une première forteresse est construite par Gautier de la Grézille qui a participé à la première croisade. Par alliance le château passe aux comtes de Vihiers au début du XVème siècle. Une imposante tourelle d’escalier à pans coupés et datant de cette époque est encore visible aujourd’hui. Malheureusement le corps de logis principal a disparu, le château ayant servi de carrière de pierres à la fin du XIXème siècle.

Lorsque le visiteur arrive à Ambillou-Château, il recherche naturellement son château. Il est fréquent qu’il pense que ce château soit la grande demeure de style Art-Déco du centre bourg, alors que le nom de la commune fait référence au château de la Grézille situé plus au sud. Cette imposante demeure, couramment appelée le «château du bourg», a été construite en 1926. Parmi le patrimoine de la commune sont à découvrir aussi les lavoirs, les loges de vignes, les troglodytes du hameau de Sauné et les nombreuses croix de chemin dont une originale croix irlandaise du XVIème siècle nommée croix Ravault.


Activités et savoir-faire

Ambillou-Château est une terre aux cultures spécialisées. À l’image de Doué-la-Fontaine, neuf pépiniéristes-rosiéristes élèvent leur production sur la commune pour une diffusion nationale. Un important exploitant d’arboriculture distribue ses fruits à partir de sa station fruitière sur le marché européen. Les viticulteurs produisent des vins AOC « Anjou » en blanc, rosé et rouge et vous accueillent volontiers à la propriété.

La zone d'activités du gennois (Anjou Actiparc de la Chesnaye) installée à l'automne 2007 compte une huilerie qui presse des graines oléagineuses de colza et tournesol destinées à la fabrication d’huile alimentaire et de tourteaux pour le bétail. Dans les années soixante, Ambillou-Château était connu dans tout le département pour ses abattoirs industriels, mais l’activité a cessé aujourd’hui. Un tissu artisanal varié satisfait les besoins de la population, en accompagnement d’un pôle médical de qualité et de commerces de proximité.

Le Centre équestre des 4 vents a élu domicile à Ambillou-Château. Plusieurs sentiers sont à la disposition des touristes et randonneurs. L’offre touristique est complétée par des hébergements en gîte rural ou en chambres d'hôtes.

La vie associative de la commune est dynamique. Ainsi, depuis le XIXème siècle, la fête communale a lieu le premier dimanche de mai. Aujourd’hui, à cette occasion, un vide-grenier est proposé. L’association Ambillou-Château Patrimoine propose chaque année une balade pour découvrir le patrimoine de la commune et pilote la restauration des croix de chemin. L’Association Sportive des Villages Réunis a son siège à Ambillou. Elle réunit 6 communes : Ambillou, Brigné, Grézillé, Louerre, Louresse et Noyant-la-Plaine et organise chaque année en mars, au départ de Grézillé, des randonnées pédestres/VTT appelées La Rando des Loups. La société de boule de fort Le Rosier est active grâce à ses 145 adhérents.

Personnalités locales

Le Général Carpentier : En 1791-93, l’étonnant général républicain Carpentier est curé constitutionnel d’Ambillou. Né à Saumur en 1751, d’abord sergent au régiment d’Aquitaine en 1770-73, il se tourne ensuite vers la prêtrise. En 1793, il quitte Ambillou pour prendre les armes contre les Vendéens. De défaites en victoires il est nommé général de brigade ; après le désastre vendéen il continue sa carrière dans l’armée des Alpes et d’Italie ; il commande même le département des Hautes-Alpes. Fait Officier de la Légion d’Honneur, il meurt à Saumur en 1813.

La famille Mongazon est originaire d’Ambillou. Parmi les membres de cette famille, Urbain Loir-Mongazon (1761-1839) fut curé de Beaupreau où il fonde un collège. Cette création lui confère une solide réputation d'éducateur. L'évêque d'Angers fait alors appel à lui pour la mise en place d’un nouveau Séminaire. Ainsi est fondé le Petit Séminaire en 1834 devenu aujourd’hui l’institution Mongazon d’Angers. Cette institution catholique réputée regroupe maintenant un collège, lycées, prépas et formations post-bac.

Fiche d'identité

Depuis le 1er janvier 2016, Ambillou-Château appartient à la commune nouvelle de TUFFALUN (Ambillou-Château, Louerre, Noyant-la-Plaine).

Population
971 habitants (source INSEE - population légale 2013)

Gentilé
Castel-Ambilloucois

Coordonnées de la mairie
23, route d'Angers
AMBILLOU-CHATEAU
49700 TUFFALUN
Tél. 02 41 59 30 58
Fax 02 41 59 93 72
courriel

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi : 9h - 12h
Samedi : 10h- 12h

Ambillou-Château fait partie de la Communauté de Communes du Gennois. Pour plus d'informations touristiques, contactez l'Office de Tourisme du Gennois en Anjou ici

Karine Le Meitour

Nouveau commentaire :
Twitter

Ce commentaire a fait l'objet d'une modération de la part de l'administrateur du site.

Visites autour du cheval | Chateaux de la Loire | Troglodytes | Balades et découverte de la Loire | Bioparc - parcs animaliers | Abbaye de Fontevraud - églises | Parcs à thème - Jardins | Boule de fort | Moulins | Musées - Traditions | Oeuvres, galeries et ateliers d'art | Artisanat d'art et Savoir-faire | Archéologie | Tourisme éco-responsable | Villes et villages | Visiter Saumur autrement